Le Design Sprint Définition

Définitions : le Design Sprint au service du Design Thinking

Design Thinking, Design Sprint ? Et en français, ça donne quoi ?

Design Thinking, Design Sprint, difficile de cerner le rôle de ces concepts de marketing et de business au premier abord, surtout lorsque l’on est novice en la matière. Pourtant, la nouvelle méthodologie apportée par ces concepts permet de changer considérablement la façon de travailler d’une équipe chargée de la conception et l’innovation en entreprise.

Mais alors pourquoi est-il utile pour diriger un projet ? En quoi le Design Sprint est-il un outil du Design Thinking ? Lumière sur ces process innovants tournés vers l’expérience de l’utilisateur.

Le Design Thinking : l’innovation centrée autour de l’utilisateur

Lorsque l’on parle de Design Thinking (ou « pensée design ») on pense tout d’abord à la création pour l’humain. Cette méthodologie d’innovation tourne donc autour de différents thèmes liés à l’utilisateur :

  • La créativité.
  • La co-création.
  • L’empathie.
  • L’itération.
  • Le droit à l’erreur.

Concrètement, le Design Thinking a pour objectif et projet de s’emparer des outils traditionnels du design afin d’innover et des proposer des solutions aux problématiques des utilisateurs. L’idée est également d’engendrer une nouvelle façon de travailler au sein d’une équipe pour la réalisation d’un projet ou la création d’un produit.

Pour mieux comprendre la méthodologie du Design Thinking, nous pouvons le comparer avec une méthode de travail traditionnel lors du développement d’un produit. Généralement, l’équipe chargée de la création et de l’innovation se fie davantage aux possibilités technologiques en évitant le plus possible les risques.

Le Design Thinking prend le contrepied de cette méthodologie d’innovation traditionnelle en misant plutôt sur les habitudes de l’utilisateur, le test (ou tâtonnement) et l’expérience par l’erreur. Après tout, ne dit-on que l’on apprend davantage de ses erreurs ?

Grâce au Design Thinking, il est possible d’anticiper des problématiques que l’utilisateur n’avait pas encore formulées : un formidable atout lorsqu’on traite d’innovation.

Le saviez-vous ? Le Design Thinking est un processus qui a plus de 50 ans d’existence !

Il existe différentes méthodes et outils pour mettre en place une stratégie de Design Thinking et parmi ces outils, une entreprise peut opter pour le Design Sprint.

Le Design Sprint : une méthode innovante pour le développement

Si le Design Thinking est un concept de plusieurs décennies, le Design Sprint apparaît quant à lui seulement en 2010 grâce notamment à Jake Knapp employé de Microsoft et Google.

Le Design Sprint possède de nombreuses similitudes avec le Design Thinking car cette méthode a également pour objectif de répondre aux besoins des utilisateurs. Le processus du Design Thinking consiste à soulever une problématique, trouver des solutions en proposant un prototype pour pouvoir le tester. Ainsi, le Design Sprint est un formidable outil pour une entreprise souhaitant adopter une « pensée design ».

Le principe ? Suivre une méthodologie d’innovation en 5 jours seulement. Au programme de ces 5 journées : brainstorming, partage d’idées, soumission de solutions possibles pour répondre à la problématique des utilisateurs, choix de la meilleure solution, création d’un prototype et enfin récolte des avis des utilisateurs grâce aux tests.

Le Design Sprint permet dont de proposer rapidement des solutions aux utilisateurs au moyen de la création d’un produit ou d’un prototype. Cela permet également de dégager les meilleures idées de l’équipe, de choisir la meilleure idée tous ensemble tout en stimulant la créativité pour les projets à venir.

Découvrez également les 3 principaux avantages du Design Sprint.

Nous sommes créas, chefs de projets, devs, commerciaux, planneur strat' ou traffic manager au sein de l'agence de communication digitale MOONDA et nous partageons avec vous nos réflexions. Nous parlons de ce qui nous inspire, nous fait vibrer, nous challenge et nous amuse.