Tendances marketing à suivre en 2013

L’année 2013 nous réserve bien des surprises en matière d’innovation marketing et communication …

Après avoir sollicité l’avis des annonceurs pour la réalisation de notre dernière infographie, la rédaction de Culture Cross Media vous présente ce que seront, pour elle, les trois tendances marketing qui vont marquer 2013 !

 

Web to store
… aller plus loin que le Store locator

On parle de l’avènement du e-commerce depuis plusieurs années, aux dépens, pour certains, des commerces physiques. Il semblerait pourtant que les français restent attachés à leurs points de vente (plus dignes de confiance selon eux, accès aux conseils des vendeurs, …). Entre le site e-commerce et le point de vente, des complémentarités, des synergies sont donc à trouver !
L’enjeu du Web-to-Store : comment profiter du web pour créer du trafic sur un point de vente ?

Nombreux sont les annonceurs à avoir intégré le Web-to-Store dans leur stratégie de communication en 2012 avec l’utilisation de store locator, aux fonctionnalités allant des plus élémentaires au plus perfectionnées.

La vraie tendance Web-to-Store pour 2013 ? Le click & collect devrait marquer les prochaines stratégies Web-to-Store. Il s’agit de donner aux internautes les outils pour préparer au mieux leur visite sur le point de vente :
– création d’un panier avec une sélection d’articles,
– réservation de produits, prise de rendez-vous,
– indication de leurs attentes/besoins pour préparer au mieux leurs venues sur le point de vente (les Genius Bar d’Apple en sont un parfait exemple),
– vérifier la disponibilité des stocks,
– etc….

Le click & collect permet alors aux commerçants de préparer la visite des clients potentiels, de personnaliser la relation client.

La preuve du succès du click and collect : la réussite des Drives (plus de  1 500 drives déployés en France en octobre 2012, avec une augmentation de 75 % par rapport à décembre 2011).

Dans le cadre d’une stratégie Web-to-Store, le site e-commerce doit davantage être envisagé comme un canal de prescription, de préparation à l’acte d’achat.

Pour terminer avec les stratégies Web-to-Store, zoom sur un exemple réussi de stratégie Click & Collect : l’application GoMcDo de McDonald (pas encore disponible dans tout le réseau de restaurants) offre aux clients la possibilité de commander et de régler leurs menus depuis leurs Smartphones/ordinateurs. Arrivé dans son restaurant, l’utilisateur n’a plus qu’à présenter son QR-Code pour récupérer sa commande.

 

La TV Sociale (ou Social TV)
Le succès d’une expérience télé-connectée très prometteuse

Qui  regarde aujourd’hui la télévision sans être connecté sur ses réseaux sociaux ?
La tendance marketing 2013 est clairement à la multiplication des écrans, avec son Smartphone, son ordinateur, sa tablette à portée de mains.
En moyenne, 76% des internautes disent utiliser un deuxième écran en même temps que regarder la télévision : c’est ce que l’on pourrait appeler des « internautes télévision ».
Ces nouvelles habitudes de consommation des média offrent une belle opportunité à la TV Sociale et cela, les chaînes l’ont bien compris.

Côté législation, c’est un grand pas pour la TV sociale. Depuis le 1er janvier 2013, le CSA admet une nouvelle autorisation avec « la mention nominative des réseaux sociaux comme Twitter et Facebook dans les émissions de radio et de télévision ». La nouveauté va même plus loin avec la possibilité de renvoyer le public vers un réseau social de façon ponctuelle et discrète si cela « ne revêt pas de caractère promotionnel et est exempt d’incitation appuyée à se connecter ». Tous ces changements élargissent les possibilités d’interaction et de communication avec les téléspectateurs via les réseaux sociaux. Nombre d’émissions TV, radio organisent leurs programmes en vue de « gamifier » et personnaliser ces programmes : elles incluent des H-tag, des fanpages, proposent différentes interactions : commenter, voter pour un candidat, participer à un jeu-concours, donner son avis sur un sujet en direct… Les téléspectateurs sont au cœur du programme et deviennent même des acteurs à part entière.

MyTF1 « Connect », l’expérience du second écran.
La prochaine émission The Voice diffusée sur TF1 va proposer un dispositif inédit en matière de TV sociale : il s’agit du lancement de « Connect » sur l’application MyTF1. Grâce à ce nouvel onglet, les téléspectateurs pourront créer et suivre des discussions autour de l’émission, sélectionner via « l’instant replay » des séquences vidéo du live et les publier sur les réseaux sociaux. Mais la grande nouveauté est surtout la possibilité de coacher et buzzer les candidats lors des battles, le tout en total synchronisation avec l’émission.
TF1 fait ainsi le pari d’une expérience unique pour son public et prévoit d’exploser ses scores d’audience en étendant prochainement son offre à d’autres programmes comme les JT ou les matchs de football.

Si l’on devait faire un premier constat sur cette nouvelle tendance, la seule chose à dire, est que la TV sociale va produire un bouleversement dans l’offre média. 2013 sera l’année d’une nouvelle aire de communication : toujours plus d’interactivité pour rapprocher les médias et les annonceurs de leurs cibles.

 

Marketing relationnel
L’arme de séduction massive des marques

Une nouvelle vision du marketing prend de l’ampleur dans le contexte économique actuel, celle du marketing relationnel ou comment les marques passent d’un marketing orienté produit à un marketing orienté client.
En effet, la communication de masse a fait largement ses preuves mais son temps est maintenant révolu. C’est le produit qui doit s’adapter au consommateur et à ses attentes et non l’inverse ! Mieux connaître ses clients pour mieux vendre et rentabiliser les investissements. Telle est la bataille des marques aujourd’hui !

Alors, comment les entreprises et les marques s’y prennent-elles pour connaître le parcours  du consommateur, pour créer du lien avec lui, du relationnel et suffisamment d’interactions et d’échanges pour lui proposer  une relation durable et  positive ?
Pour cela 4 étapes clés sont nécessaires et indispensables à la connaissance de son client :

Etape 1 : Chaque prise de contact entre un client et une marque doit être un motif ou un moyen de collecter les informations, quel que soit le moyen utilisé (visite de sites, participation à des jeux, actions de parrainage, …)

Etape 2 : A partir de ces données individuelles et/ou comportementales, la marque détermine des groupes de comportement  et d’intérêts (fidélité à la marque, montant des achats, ancienneté du dernier achat, …)

Etape 3 : Personnalisation du contenu rédactionnel, de la nature ou de la valeur de l’offre, du canal de communication (promotion prix réduit, gratuité de services habituellement payants, invitations privées, conseils personnalisés, …)

Etape 4 : Au fur et à mesure des sollicitations de la marque vers le client, toutes ses réactions (ou non réactions) sont mémorisées pour mieux le connaitre et le qualifier.

Prenons l’exemple de deux marques : pour Lego et Feiyue, les jeunes sont des cibles naturelles et privilégiées, mais non exclusives. La relation ne peut évidemment pas se construire et durer sur la base d’échanges commerciaux ! Il s’agit donc de mettre en place des échanges ludiques, attractifs voire distrayants pour établir un relationnel gagnant (animations plages, jeux en ligne, événements tendances et branchés, tournois de flipper dans des bars parisiens, …).

Les marques n’ont donc plus qu’à relever d’ingéniosité et d’innovation pour séduire le consommateur de plus en plus averti, de plus en plus sollicité. C’est au travers de démarches cross media cohérentes que les marques renforcent le relationnel avec leur cible qui s‘avère de plus en plus exigeante !

Ces trois tendances marketing tendent toutes vers le même constat : le consommateur est au centre des préoccupations des annonceurs de plus en plus soucieux de privilégier une relation one to one et sur mesure.

Elodie est spécialisée en conseil et gestion de projets digitaux. A MOONDA elle transforme donc des exigences en briefs, des problématiques en solutions, de la technicité en simplicité d'utilisation.