Comment communiquer cross media en intégrant un support de communication traditionnel ?

L affichage fait partie de ces supports de communication traditionnels auxquels les annonceurs font appel pour toute campagne de communication d’envergure locale ou nationale.
La force de ce support : la présence à l’esprit, la puissance du réseau et l’image de marque.

Mais a-t-il ce qu’il faut pour bien s’intégrer dans une stratégie cross media ou strategie de communication 360°?

En effet, avec l’arrivée du digital et l’émergence des supports interactifs, l’affichage peut vite apparaître comme un média trop passif. Pour rendre attractif ce média, les régies telles que JC Decaux ou Clear Channel ont su évoluer en proposant aux annonceurs de nouvelles offres. Pour capter l’attention des passants dans un environnement où la publicité est omniprésente, il est nécessaire d’aller au-delà de la simple affiche.

L’affichage joue avec le marketing sensoriel

Rien de mieux pour capter l’attention des passants que de jouer avec leurs sens, c’est ce que l’on appelle dans le jargon le marketing sensoriel. Mieux que la théorie, voici une sélection de campagnes d’affichage qui ont su utiliser au mieux les techniques du marketing sensoriel :

Carte Musique et son abribus musical (l’ouïe)
Pour lancer la Carte Musique, une série d’abribus ont été complétement relookés aux couleurs des albums de différents artistes (Ayo, Oxmo Puccino, Kitsuné…). Chaque abribus a été doté des 4 prises casques afin de permettre aux passants d’écouter une sélection de titres tout en attendant leur bus !

Beneful et l’abribus qui attire les chiens (l’odorat)
Beneful, célèbre marque de nourriture pour chien, a mis en place une campagne d’affichage intelligente. Pour séduire les propriétaires de chien, pourquoi ne pas d’abord attirer les chiens : la campagne d’affichage avait donc la particularité de dégager une odeur qui attirait les chiens.

Quoi de mieux pour lancer un nouveau parfum, que de le faire sentir ?
Pour le lancement de l’Ô de l’Orangerie, Lancôme a choisi une campagne d’affichage olfactive. Le principe : les passants étaient invités à appuyer sur un bouton pour que l’abribus sente bon le parfum Lancôme !

L’affichage intègre le digital pour plus d’interactivité

Disney et son sondage digital
Pour la sortie du dessin animé « Blanche Neige et les sept nains », Disney donnait la possibilité aux Parisiens de voter pour leur nain préféré. Chacun des sept personnages avait un abribus à son effigie et via une surface tactile, les passants pouvaient voter pour lui ! Tous les résultats des votes étaient disponibles en temps réel sur le site dédié à l’opération.

VOLKSWAGEN dévoile la face cachée de sa campagne
Les passants, qui avaient au préalable téléchargé l’application de la campagne, découvraient la face « animée » des publicités de la marque.
En positionnant leur Smartphone ou leur tablette tactile devant la publicité (abribus, sucette, annonce presse…), celle-ci s’animait !

Qu’il s’agisse de marketing sensoriel, d’affichage hors norme ou d’affichage interactif, cette évolution de l’affichage répond :
– au contexte de matraquage publicitaire, pour être vu, il faut être différent !
– aux nouvelles attentes du consommateur qui attend maintenant de la publicité plus que de l’information mais d’être surpris, étonné… afin de vivre avec la marque une expérience différente.

Cette nouvelle façon de communiquer sur le mobilier urbain s’intègre parfaitement dans une approche cross media : savoir décliner un concept sur les supports traditionnels ainsi que sur les supports digitaux et que chacun d’eux puisse faire vivre, à sa façon, une expérience privilégiée et unique avec la cible !

Elodie est spécialisée en conseil et gestion de projets digitaux. A MOONDA elle transforme donc des exigences en briefs, des problématiques en solutions, de la technicité en simplicité d'utilisation.